9 Mois Ferme 9 Mois Ferme Enfermés Dehors Bernie Le Créateur Le Sale DVD Désiré Le Blog d'Albert Contact

Questions/réponses sur : Enfermés Dehors (5)

- Si je devais ne garder que 3 films ? d’abord je serais bien embêté de n’avoir à en choisir que si peu et puis… je prendrai le DVD des “Lumières de la ville”, celui de “Taxi driver” et celui de “Being There” (mais faudrait  vraiment que l’on m’explique pourquoi 3 seulement…)

3 réalisateurs ? Moi (ça m’arrangerait..!!) , Gilliam  et Meirelles…(mais là aussi faudrait m’expliquer …etc..)

3 acteurs? Peter Sellers, Michel Simon, Jack Lemmon…

3 actrices? Arletty, Anna Magnani, Meryl Streep…

3 chansons ? “you’re so beautiful” de Joe Cocker, “little girl blue” de Janis Joplin et “vertige” de Camille…

3 groupes ? Led Zep, Gun’s and roses and Noir Désir…

3 écrivains ? Balzac, Zweig, Simenon..

et voilà pour ces choix restrictifs et effectués l’amour dans l’âme….

- le mot préfèré ? très variable… si j’ai faim : “à table!!”, si j’ai froid : “au feu!!”, si je suis ésseulé : ” les filles sont là !!”, et si je ne sais pas quoi répondre “question suivante !!”

- insulte préfèrée ? le sourire

- sentiment préfèré ? la colère (sinon je m’endors..)

- le première chose que je fais après le réveil ? bondir par la fenêtre de ma dernière rencontre de la nuit et rentrer chez moi en me rhabillant…(avec l’âge, je ne sors plus qu’avec des filles qui habitent au rez de chaussée)

- la dernière chose avant de me coucher ? me déshabiller en laissant la fenêtre de ma dernière rencontre entrouverte, pour bondir plus vite le matin… (cela fait 20 ans que j’enrhume toutes mes copines et commence à être de plus en plus seul mais je trouve ça super romanesque le coup de la fenêtre…)

- Connais pas Ricky Gervais mais cherche à me procurer des DVD..

- Enfermés Dehors a été tourné entre Saint-Ouen et Clichy dans un quartier en pleine rénovation. On a abusé de la rue Pierre, rue dans laquelle j’avais tourné une scène d’ “Irréversible” (celle des travestis..) et tout le film “Le Convoyeur”, c’est donc la rue la plus importante de ma carrière au cinéma ;

- La cascade du toit a été faite depuis le toit du Novotel, porte d’Orléans, on peut aller y jeter un oeil l’absence de plaque commémorative indique que tout s’est bien passé..

- making of du film ? de larges extraits sont proposés sur ce site (rubrique “enfermés dehors” et le “vrai” making of est en cours de montage).

- Pas d’avis sur les cours de théâtres ; on y trouve tout et n’importe quoi mais surtout des gens de son âge que l’on côtoiera tout au long de sa vie future… En ce qui me concerne, pris par miracle au cours de l’école de Chaillot, j’ai apprécié l’immense culture de maitre VItez mais ai déploré de ne pouvoir travailler en sa compagnie. Par ailleurs les locaux étaient chauffés (et encore pas toujours ) et les filles jolies et parfois d’accord, à l’époque cela me suffisait largement…

- David Lynch ? difficile de ne pas aimer le travail du bonhomme. A mon panthéon personnel, “Elephant Man”, “Blue Velvet”, “Eraserhead”, “Sailor et Lula” (le tout début et la scène avec William Dafoe), Mulholland Drive et “Une Histoire Vraie”. Le talent de ce monsieur est très impressionnant et ayant eu la chance de le rencontrer (Cannes 2002), j’ai pu parler avec lui. A la question “Comment avez vous écrit Mulholland” il m’a répondu qu’il ne savait pas !! et il ne se moquait pas de mon humble personne.. (enfin ,je crois pas…) Le filmage est simple mais la direction d’acteurs et l’univers sonore de ses films sont uniques et inégalés dans l’histoire du cinéma. Avec “Mulholland”, il a accédé à un de ces rares moments de poésies cinématographiques dont la définition, en ce qui me concerne, est de poser des questions qui n’ont pas besoin de réponses.. (Blier l’a fait à plusieurs reprises dans sa carrière “Buffet Froid”, “Trop belle pour toi”, “Merci la vie”..  ) exemple pour ceux qui connaissent le film : cette boite bleue, cette clé mystérieuse qui aurait du appeler une réponse précise mais dont on se passe sans problème (en tout cas pour moi) et une foule d’autres scènes sans réponses (la chanteuse d’opéra..) qui ne font que renforcer le charme puissant du film..

- Spik Jonze, très original et très doué aussi mais dans un autre registre. Je n’ai pas aimé “dans la peau de Malkovitch” mais par contre beaucoup “Adaptation”..
- On passera à Caen (mais “QUAND”,  je ne le sais pas encore !! aaaah aaah!! ) c’est confirmé sur le planning de la tournée qui vient de m’arriver tout récemment..

- les idées de mes films me viennent naturellement et sans forcing mais par contre quand il s’agit de les écrire là c’est beaucoup plus laborieux.

- Je viens de la “middle class” aisée française avec un père médecin brillant et une mère dentiste acharnée à redresser les dents de tous les marmots d’une bourgade des Yvelines… par contre mes grands parents étaient des gens beaucoup plus modeste (agriculteurs dans les Côtes d’armor, qui à l’époque s’appelaient les Côtes du nord !!, preuve que c’était encore plus terrible que maintenant..).

- Patrick Dewaere ? me rappelle encore de où j’étais et ce que je faisais quand j’ai appris qu’il était mort (alors que Claude François je l’ai su 2 ans après, drôle non ?). Bien que très jeune à l’époque, j’avais perçu un certain vide qui s’annonçait et j’avais raison.. Sans bien comprendre ce qui faisait le talent et la force de cet acteur, j’en percevais l’importance ; à travers ses choix de films, ses apparitions énergiques à la télé, sa sincérité proche du mal être… le personnage troublait les ados que nous étions… Ce qu’il a fait dans “Série Noire” reste une des plus grandes performances d’acteur des années 70… j’ai jamais compris que… on l’ai jamais compris. A l’époque tout le monde délirait sur Depardieu, mais pour être franc, des 2  vedettes du moment, je préfèrais l’artiste à l’homme d’affaire…

- Eu la chance de travailler quelques jours avec Ariane Mouchkine (en 1988 exactement…) et ce fut je pense la seule vraie expérience de théatre que j’ai eu à ce jour. On ne travaillait qu’en improvisation, costumés et masqués et 5 minutes devant elle me mettait en transe (je n’exagère pas). D’une générosité incroyable, d’une rigueur ahurissante, nous poussant à nous amuser, à nous révèler à nous même, tout en se montrant impitoyable quand on échouait dans nos tentatives.. bref, rencontrer cette grande dame laisse forcément des traces (Caubère en parle depuis 25 ans..) et moi je n’ai travaillé qu’une dizaine de jours en sa compagnie.. A l’issue de ce stage, elle m’avait proposée (ainsi qu’à quelques autres ) de faire un essai dans sa compagnie et à ma grande honte, j’avais refusé. Une haine tenace de tout système collectif, la peur de ne pas être à la hauteur, des soucis de santés… bref, je m’étais débiné lamentablement car au fond je suis un petit bourgeois qui a peur de ne plus le rester..

- Le cinéma français, je répugne à le critiquer car j’en fais parti mais je ne peux que répèter ce que j’ai déjà dit à de nombreuses reprises ; Le principal investisseur du cinéma en France est la télévision et c’est tant mieux sinon je crois qu’il n’y en aurait plus (du cinéma en France ) mais c’est tant pis aussi car ils financent assez logiquement ce dont ils ont besoin, à savoir des téléfilms.. D’où mon éternelle difficulté à financer mes projets, lesquels se veulent légèrement “déviants”, et le foisonnement de films dit “français ” et que certains critiquent sévèrement. Sachez qu’il y a en France des types très doués (autant et si ce n’est plus qu’à Hollywood…) mais qu’il leur manque des investisseurs…  Je veux être optimiste car je pense qu’avec le marché du Câble et du DVD (en ce qui me concerne, c’est ce qui m’a aidé à faire “Enfermés Dehors”) les financements vont varier et les projets aussi.. Par ailleurs, subsiste presque tous les mois des bons films, made in France et je partage votre avis “Le Petit Lieutenant ” en est un.. A titre personnel, j’ai eu parfois de grosses colères mais aujourd’hui j’en ai pris mon parti et j’ai admis que pour moi, cela sera plus difficile (tant que je chercherais à filmer ces histoires dites “déviantes” ) Néanmoins ”Enfermés Dehors” a été noté “TOUT PUBLIC” par le comité de censure, voyez je progresse…

- A l’anecdocte sur l’agacement public de Malkovitch à des questions tartes du publics, je pense que on peut comprendre ces mouvements d’humeurs. En ce qui me concerne, c’est parfois la mollesse des réactions, notamment d’étudiants de Cinéma, qui m’ont rendu perplexe (c’était lors d’un débat sur le Convoyeur..)

-Merci à mon VRP croate qui diffuse mon oeuvre dans cette partie d’Europe et content que le public Croate découvre un autre aspect du cinéma français… (je connais le film mentionné, il s’agit de Série Noire dont je parle un peu plus haut)

- Un film sur les Chantiers ou sur les gens travaillant dans cette univers ? c’est sûr qu’il doit y avoir matière à faire quelque chose. Plusieurs films ont été fait sur ce sujet (un de robert Enrico dont je ne me rappelle plus le titre, “les Grandes Gueules ” toujours de Enric- sur les bûcherons plus précisément – et quelques autres américains mais pris de court je ne me rappelle plus les titres.. désolé!!)

- Il n’y a absolument aucune différence de spectacle entre les K7 et le DVD car il n’y a eu en tout et pour tout qu’une seule captation et aucun re-montage depuis..

- Stephen Fry ? un  acteur Anglais dont je connais mal la carrière à vrai dire..

- La scène du métro dans “Irreversible” m’a été dictée par Gaspar vers les 4 heures du matin… son mot d’ordre était “change tout et refais une impro qui n’a rien à voir avec ce que l’on vient de faire..” et voilà comment je me suis lancé dans cette “gênante” conversation sur le sexe et mes pseudo souvenirs de vie commune avec le personnage de Monica. Personnellement j’aime beaucoup cette scène et j’ ai bien rigolé …

- De toute la floppée de metteurs en scène énumérés, je dirais que je partage votre goût sauf pour certains dont le plus notable est ..Amenabar..!! je n’ai jamais compris que ses films puissent plaire à ce point car personnellement je les trouve monstrueusement tarte..!! mais à priori je suis le seul..!

- La scène dite du “Rectum” dans “Irreversible” était effectivement assez difficile à tourner en ce qui me concerne et si cela se voit à l’image c’est grâce à Gaspar qui voulait que je sois mal à l’aise et il a réussi.. En ce qui concerne la scène de la fête, c’est le personnage qui était sensé se sentir mal à l’aise, encore que là aussi, l’acteur ne l’était pas des masses…(si vous aviez vu le nombre de dingues qu’il y avait sur le plateau..!!)

- Audiard était un surdoué des dialogues mais en ce qui concerne la mise en scène .. peut être un peu paresseux, non ? en tout cas, son fils l’a vengé..

- On a pas besoin de la télé pour avoir de l’inspiration, heureusement sinon tout le monde ferait pareil… ceci dit maintenant que vous me le dites, je crois comprendre pourquoi tout le monde fait pareil..!! putain de télé..

- “Démons de Jésus” pas vu et “Smokes Signals”, pas mal du tout…

- Ne me trouve pas provocateur du tout, juste un peu décalé.

- Ai croisé Asia Argento, il y a quelques années, on a bien rigolé mais je connais mal son travail et c’est une erreur car tout le monde (gens proches de moi et de confiance m’en disent le plus grand bien, Gaspar Noe en tête..)