9 Mois Ferme 9 Mois Ferme Enfermés Dehors Bernie Le Créateur Le Sale DVD Désiré Le Blog d'Albert Contact

Questions/réponses sur : Enfermés Dehors (6)

JE DÉBLOGUE MAIS C’EST DE VOTRE FAUTE…

- À  toutes les questions sur la tournée d’Enfermés Dehors, je ne pourrais que dire ce que j’ai déjà dit à savoir que l’on va essayer de faire un maximum de villes et donc oui pour Lorient, Amiens, Marseille, Montpellier, et plein d’autres où j’irais faire “ma vedette”…
- Je connais le groupe Magma même si cela fait un moment que je n’ai pas re-écouté de leur musique et je me rappelle d’eux dans le film de Jean Yanne “Moi y en a vouloir des sous” (je crois ) où ils jouaient de la musique dans une église moderne (devenu par la suite, le gymnase de la porte de Pantin….) sous les yeux ébahis d’un évêque branché (Jean-Roger Caussimont).
- “les Tontons flingeurs” font partis de la cutlure de plusieurs générations ce qui traduit la modernité de ce film. J’en retiens (de plus que les fameux dialogues) l’interprétation de Ventura s’appropriant incroyablement bien le texte d’Audiard, le filmage malin et adroit de Lautner pour un film qui ne devait pas être un gros budget et l’incroyable brochette d’acteurs, tous d’horizons différents et tous au diapason… et un humour viril très année 60 où les héros étaient les plus forts à défaut d’être les plus intelligents…
- Ai déjà entendu des chansons d’Arno mais en dehors de sa voix étonnante ne sait pas quoi en penser… c’est pas très malin comme réponse, je vous l’accorde.
- Merci à l’accueil des militaires du Semnoz lors du tournage du “Président” et je  vous retourne le salut “E-mailesque” (qui consiste à se mettre au garde à vous devant l’ordinateur dès réception du message, codé cela va de soi..)
- Pourquoi la femme de ménage qui se prend un coup de gouttière dans Bernie est elle noire ? parce que c’est souvent le cas dans les démocraties dites “modernes” que les gens qui fassent ce genre de boulot soient de couleur et une blonde pulpeuse ou autre n’aurait pas été crédible. C’est peut être un cliché de mise en scène mais certainement pas une “intention nauséabonde” (faut pas déconner quand même..!!)
- Rien vu de Kore-eda Hirokazu mais pris bonne note du nom.
- René Clément cinéaste très formel mais très brillant. Il a pu passer dans des tas de registres différents tout en sortant des  grands films ; De “Jeux interdits” à “Paris brûle-t-il ?”et même le très décrié “La Course du lièvre à travers champs”, ne serait-ce que pour l’interprétation de Jean-Louis Trintignant. (à noter un autre René, un peu oublié, René Clair le seul cinéaste français à avoir fait un opus surréaliste – “Entractes”, et des films dont même le grand Chaplin s’était inspiré – “A nous la  liberté”- , lui aussi était très brillant mais pour le coup je dirais moins formel..)
- Le passage des études de médecine au théâtre a été un accident et donc je ne saurais recommandé de techniques particulières pour ceux qui ambitionnent de faire pareil… Le plaisir c’est ce qui reste quand tout est raté et dès que j’ai fait du théâtre (suite à une mise à pied de l’université car je n’allais pas à mes stages d’externe, suis allé pour passer le temps dans un cours de théâtre et coup de foudre,etc….  cette longue explication pour les carabins..) j’ai connu des sensations phénomènales. Avant j’existais et voilà t’y pas que je me mettais à vivre !! ..et donc, j’ai pris la poudre d’escampette de la réalité pour m’enfuir dans le monde de l’imaginaire, ce qui n’ a pas empêché la réalité de se manifester  méchamment tout au long de ces années d’apprentissages (pas de sous, pas  à manger, etc..) mais cela ne m’a poussé qu’à fuir un peu plus.. En un mot pour passer de la médecine (ou plus  généralement des études) au théâtre ou au cinéma, il faut être lâche.
- Lu et relu Cioran, depuis des années ce qui est d’autant plus facile qu’il a écrit peu et sous forme (le plus souvent)  d’aphorismes ou de maximes. Fasciné par la mécanique intellectuelle du bonhomme, sa phénomènale lucidité, son humour… parfois cela m’a fait du bien parfois du mal… on avait même mis en exergue de Bernie, une des ses citations (“Les tarés sont intéressants car d’une certaine façon, ils prédisent l’avenir” – je cite de mémoire et donc à peu près) citation que l’on avait finalement supprimé car cela faisait trop sérieux mais c’est vous dire si son influence est grande sur les types comme moi (et on est nombreux)…
- Suis pas du tout certain qu’il faille faire DES navets hollywoodiens ou autre pour pouvoir faire SES films en toute liberté. Ce n’est souvent qu’un alibi intellectuel à une démarche mercantile, mais chacun fait ce qu’il veut et je n’aime pas l’argent à ce point là (pour l’instant..). Je trouve de la grandeur à faire mes films dans la difficulté mais on peut me dire qu’il y a aussi beaucoup de connerie dans cette démarche et on n’aura pas tout à fait tort.
- Lu Céline comme de bien entendu et en dehors du “Voyage”, ai une préférence pour “Guignol’s  Band”. Au vu du style du bonhomme, j’ai toujours pensé que si il avait fait  du cinéma, les images auraient été  torturées, le montage complètement dingue, le casting improbable,etc.. un méga clip sur la misère humaine (un peu comme “la cité de dieu.”).. Son propos par contre est monstrueusement humain et universel ce qui fait que moult personnes ont voulus l’adapter mais pour l’instant personne n’y est arrivé…
- Pas vu “Match point” de Woody Allen mais j’espère rattraper cette lacune au plus vite et totalement béat devant la Scarlett… un des meilleurs concept d’Hollywood depuis bien longtemps.
- Des airs de Delanoé dans le” President” ? alors là si c’est le cas, c’est bien involontaire et attendez de voir ce film surprenant pour en juger (n’ai pas le droit d’en dire plus sur ce film politique et qui sera forcément polémique lors de la sortie).
- Je pense que les personnages de doux-dingues de mes films sont plus dans mon registre que d’autres mais ne désespèrent pas de convaincre de vrais acteurs un jour de jouer avec moi mais pour l’instant je n’ai pas l’argent pour me payer “une star”..
- “Le Président” est un thriller politique fait par un talenteux jeune cinéaste, Lionel Delplanque, fondu de politique. Il est évident que tout dans ce film fait appel à des faits réels ce  que j’ai découvert avec effarement lors de la préparation de ce film mais tout est soigneusement “romancé” car il ne s’agit que d’un film.. beaucoup de gens s’intéressent à ce film alors qu’il n’est qu’au montage je ne sais pas si cela est bon signe ou non. En ce qui me concerne j’ai beaucoup aimé faire ce film et vais peut être me présenter aux élections de 2007…
- On peut pas en vouloir à des gens de ne pas aimer “Irreversible” mais on ne peut pas en vouloir à d’autres de l’aimer… J’y suis allé uniquement par considération et amitié pour Gaspar Noé car je ne savais rien du script pour la bonne raison qu’il n’y en avait pas…
- Ecrirais volontiers pour de l’animation mais le genre est pas très fréquent en France (même si je crois que l’école des Gobelins (graphisme) est une des meilleurs au monde). Les acteurs de bande dessiné ou autre animation sont par définition les meilleurs. Par ailleurs, désolé pour la mauvaise note sur l’exposé de Bernie mais faut être fou pour prendre ce sujet à un examen…!!
- Comique ? acteur ? réalisateur ? comment j’aimerais que l’on se rappelle de moi ? Ben, si on s’en rappelle cela sera déjà pas si mal et pour le reste… à vrai dire, je m’en fiche un peu sinon je n’ en sors pas…(du regard des autres..)
- Tavernier ? films favoris ; “le Juge et l’assassin”,”Coup de torchon”, “Que la fête commence” … sinon le type est un cinéphile  acharné qu’il est agréable d’écouter parler de cinéma (ce qui m’est arrivé une fois..)
-Noir Désir et Enfermés Dehors ? Pour les connaisseurs, 2 titres récurrent dans la BO ce sont – Seven Minutes et Oublié, 2 extraits de “Tostaki” ainsi qu’un tout petit peu du début de “En Route pour la Joie”, voilà pour la musique achetée (et encore à bas prix grâce à la générosité du groupe). Pour le reste, une BO originale composée par Denis – dit nini – le batteur et Jean-paul – le bassiste – ainsi qu’un de leur complice, un guitariste de talent – Vincent Bosler – et je me suis régalé à travailler avec eux devant les images du film… mais ce n’est pas LE groupe Noir Désir qui pour l’instant et pour les raisons que l’on sait est en stand-by…
- Le fait d’être réalisateur empêche-t-il de voir les films en toute innocence ? Non, quand vous êtes rentrés dans le film on est piégé comme tout le monde mais si on rentre pas dedans alors on voit peut-être plus facilement les défauts …
- Pas vu le concert de Robert Plant et je le regrette bien..
- Night Shyamalan est très doué, c’est le moins que l’on puisse dire mais la gamberge de ses brillants scénarios m’a souvent déçue; Avais même tout deviné dans le” 6ème sens” bizarrement je retiens surtout de lui quelques plans plutôt malins dans “Incassable” par exemple.. (ce trav latéral aller et retour sur Bruce Willis en plan d’ouverture dans le train ..) mais à la fin du film je me suis toujours senti un peu escroqué, genre “tout çà pour çà”.. mais je sais que peu de gens partagent cette analyse et l’individu est impressionnant comme vous le soulignez dans votre question donc ma réflexion est très personnelle…
- Bonjour à Athènes et à Erasmus (dont je connais l’existence grâce à l’”Auberge Espagnole”..)  On n’ira pas pour la sortie d’Enfermés Dehors mais pourquoi pas lors d’un festival ou autre (ou alors si le promoteur de la tournée France est nul en géographie, on peut tenter de lui faire croire que c’est un ville du sud de la France mais c’est pas gagné..).Transmets par ailleurs vos compliments à Yolande Moreau et à Claude Perron ..
- D’accord, d’accord pour la nouvelle vague, mes propos sont peut-être un peu excessifs et on peut exclure de ma diatribe “A Bout de Souffle”, “le Mépris”, ” Pierrot le Fou ” mais je persiste et signe pour le reste.
- L’affiche d’”Enfermés Dehors” est en cours de réalisation mais merci de votre aide et cela sera pour une prochaine fois car je suis toujours à la recherche de créatifs désign et autre..
- Les “Amours Chiennes ” excellent film qui laissait présager le talent des scénaristes et du metteur en scène lesquels ont récidivés pour” 21 grammes” qui m’a bluffé… j’attends la suite avec impatience..
- Pour la comédienne devenue costumière, l’important c’est qu’elle prenne du plaisir et qu’importe la fonction. En ce qui me concerne, je ne me suis jamais très bien entendu avec les gens à ce poste dans mes films et donc je cherche encore la costumière idéale..
- Guy Ritchie, grand réalisateur ? alors là, on va dire grand Joker..! (vous avez aimé “Revolver” vraiment ?) par contre OK pour la suite de vos choix “Fight Club” et “la cité de Dieu” grands films mais Fernando Mairelles, incomparablement meilleur que Fincher… (il parait que le dernier film de Mairelles avec Ralph Fiennes est extraordinaire et cela je suis prêt à le croire..)
- Le spectacle ? encore une fois, cri primal et frustrant pour moi à l’époque qui ne rêvait que de cinéma et que un public friand de cette forme d’expression puisse m’attendre ne me dérange pas, cela fait partie des frustrations de ce métier.. ce n’est pas dit que je n’y retourne pas mais je n’ai toujours pas trouvé de raisons…
- Je n’ai jamais pris de drogues dures (alcool, tabac ou héroine.. ou autre..), parfois des drogues douces (quelques pétards et  encore parce que mon médecin me l’avait recommandé cause douleurs rhumatismales..) et parfois des médocs pour tenir le coup car je ne tenais plus debout sur scène… le spectacle était éprouvant et il fallait être en bonne forme pour le jouer et certainement pas “drogué” d’une façon ou d’une autre..
- Dans le spectacle, plusieurs sketchs étaient limites (début de la reproduction entre autre..) et plusieurs fois les rires premier degré m’ont fait peur au point que j’envisage de changer les textes… à la réflexion, je m’étais dit que je ne pouvais pas les empêcher de rire de cette façon mais que de mon côté, ce n’est pas leur présence qui devait m’empêcher de faire ces sketch et donc j’avais continué (un peu bêtement à mon avis d’aujourd’hui..)
- L’immigration est la meilleur chose qui puisse arriver à une vieille société comme la nôtre. Cet apport de sang neuf montre déjà dans le sport, le cinéma et autres facettes de la société, ses résultats mais comme toutes transfusions il faut faire cela correctement ce qui n’est pas le cas, d’où certains problèmes. Tout commence à l’école qui, à mon sens, ne remplie pas sa tâche. Ils manquent de moyens et de structures et les enfants de l’immigration y trouvent difficilement leur place et le quiproquo commence..
- Vais peut être aller en Inde – à Bombay – présenter “Enfermés Dehors” vers mi-janvier donc bonjour là-bas et peut être à bientôt.
- Artaud ? je crois qu’un film à déjà était fait sur le sujet mais je ne suis pas sûr ..
- Je n’ai jamais fait la légion étrangère  (même pas l’armée, réformé P4) mais c’est sympa de le faire croire, cela donne un aspect romantique à la grisaille de mon quotidien.
A plus mes bons amis
Albert